Un Homme Idéal – Avant-Première au Gaumont de Rennes, 2 mars 2014

Lundi 2 Mars 2015 avait lieu au cinéma Gaumont de Rennes l’avant première du film Un homme idéal de Yann Gozlan, avec Pierre Niney et Ana Girardot.
Le film sortira dans les salles le 18 Mars 2015.

Résumé_

Mathieu (Pierre Niney), jeune écrivain, n’arrive pas à se faire publier. Il travaille donc comme déménageur pour vivre tant que sa passion ne rapporte pas. Lors d’un déménagement chez un vieil homme sans famille qui venait de décéder, Mathieu tombe sur un vieux manuscrit. Conscient de l’immense talent de son auteur, il décide donc de le faire publier sous son nom. Le roman est un succès absolu et il devient l’un des auteurs les plus connus de France. Deux ans plus tard, sa maison d’édition continue d’insister pour que Mathieu publie son second roman. Obligé de couvrir son premier mensonge par une multitude d’autres, le jeune homme va rapidement perdre le contrôle et les évènements vont s’enchaîner sans qu’il n’est plus la moindre prise dessus.

WP_20150302_003_1

Commentaire_

Un homme idéal est un thriller baigné dans la lumière dorée de la Côte d’Azur. C’est donc sur un fond de palmiers et de Méditerranée que l’intrigue se déroule. Les plans sont longs, s’enchaînent rapidement, efficacement. Il n’y a pas de sentiment de longueur qui ennuie, ni d’enchaînement brutal et saccadé qui peut désorienter.  Les décors sont très soignés, travaillés. La majorité de l’action se déroule dans la propriété des parents d’Alice (Ana Girardot), la fiancée de Mathieu, au bord de la mer. La maison est richement décorée, les détails finement travaillés. On assiste, tout au long du film, à une montée en puissance de l’angoisse et de la tension qui habite le personnage principal. Il se débat avec celui qu’il est, tant comme personne que comme écrivain, pour continuer à paraître comme celui qu’il prétend être. Il met tout ce qui est en son pouvoir pour garder ce qu’il a, son argent, sa renommée, et surtout l’amour de sa fiancée. La musique ajoute toujours plus à cette tension qui ne lâche jamais jusqu’à la fin du film. On ne relâche pas l’attention, car à tout moment l’histoire grimpe une marche de plus sur l’escalier de l’angoisse.

Pierre Niney, lors de l’avant-première a confié que le scénario l’avait immédiatement interpellé quand il avait commencé à le lire. Ils ont travaillé ensemble, acteurs, scénaristes, réalisateur pour retranscrire l’angoisse palpable de ce thriller psychologique « solaire » (selon Pierre Niney) sur grand écran et pour faire accélérer le rythme cardiaque des spectateurs.

Avis personnel_

Quand le générique de fin a commencé à défiler sur l’écran, j’ai pu sentir à quel point j’étais tendue. Mon coeur battait plus vite et ma tension avait monté. J’étais plongée dans le film et je vivais sur mon fauteuil toute l’angoisse qui tournait jour après jour dans la tête de Mathieu. Le film est percutant, poignant, et a rempli sa fonction émotionnelle. Un souffle d’air frais pour le cinéma français, et un très bon film, que je recommande d’aller voir au plus vite.

E_

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s